munchou.com - Des étagères pour mes figurines

Des étagères pour mes figurines

Article publié le 25 Octobre 2016
Projet réalisé en Septembre 2015

     Sauf miracle, des étagères en bois coûtent cher. Pour ce que c'est, j'entends (pas du vrai bois, fait par des machines, qualité approximative). Que ce soit à Ikea ou autre, rares sont les bonnes offres, ou quand le design est cool, c'est le prix qui n'est plus justifié. Je voulais un coin pour mes figurines, parce que quand même, je suis un peu un otaku.

J'ai découvert un personnage féminin que je ne connaissais pas avant de retourner au Japon : Super Sonico.
Je suis pas trop dans les personnages, à moins qu'ils ne soient issus d'univers marquants (bisous à Abe d'Oddworld). Les nanas à grosse paire, c'est pas ce qui manque dans la fiction japonaise, très certainement pour compenser le peu - si ce n'est l'absence - de poitrine ici / un vrai cauchemar pour qui aime les formes. J'ai croisé UNE fois en 3 ans une demoiselle aux formes généreuses (ouais, elle était putain de bonne, scusez la vulgarité). Mais 1) j'ai des doutes quant à sa nationalité et 2) je me demande si c'était pas du faux (et dans ce cas, ça compte pas). Donc finalement, à part dans les porno, je n'ai jamais vu de japonaise généreuse, et c'est pas faute de voyager. Fin de la minute nibards.

Sonico, donc, c'est un personnage créé pour Nitroplus, boite de développement de jeux vidéo. Victime de son succès, on la retrouve sous divers produits dérivés dont les figurines, un animé, des jeux vidéo, etc. Mon entrain pour les UFO Catchers me l'a fait découvrir par hasard, et je suis tout de suite tombé sous le charme du design. Et NON du personnage en lui-même, mais pour les tenues qui lui sont faites. Pas toutes, j'ai quand même mes goûts. J'aime beaucoup toutes les couleurs proposées, on est loin de nos fringues quotidiennes bien tristes limitées à 5 pauvres tons. Bien évidemment, il y a des éditions spéciales où le tissu se compte en cm², mais pour le coup ça n'a plus rien d'intéressant. Des chattes et des culs, pas besoin de figurines pour en voir.


J'ai aussi beaucoup d'autres figurines et peluches, dont les Gloomy Bear (putain que je suis faible...), et avoir toutes ces jolies choses entassées dans des cartons m'attristaient au plus point. Heureusement, je suis un peu bricoleur, et il y a pas loin de chez moi un Home Center. Genre Castorama, mais avec moins de choix et plus de trucs inutiles. C'est le Japon, en même temps.
Ils avaient donc en vente des panneaux de bois (OSB), pas ce qu'on fait de plus beau, mais pas dégueulasses non plus, et c'était ce qui se rapprochait le plus de mon budget. Sachant que je comptais créer des étagères non réutilisables (tu dévisses, tu revisses et ça tient difficilement), il me fallait le (presque) moins cher et suffisamment résistant.

Le design
Bon, si tu ne l'as pas encore remarqué, je suis un putain de génie (c'est c'la mouiiiiiiii), bien bien polyvalent. Après avoir par hasard vu un design pas trop mal, je m'en suis inspiré pour créer les plans en 3D. Avec dimensions à l'échelle et tout, parce qu'on n'est pas des tapettes.

Et coup de bol - parce que rien n'est gratuit - le magasin offrait un certain nombre de coupes. J'ai donc tout créé et mis en place sur les planches de bois de telle sorte à avoir le moins de coupes possible. Pourquoi ai-je donc fait couper mon bordel, te demandes-tu les yeux rivés sur cette inestimable prose ? 2 raisons : je n'ai pas les outils nécessaires (et pitaing que c'est cher ici !), et faire couper permet d'obtenir des coupes précises et aux bonnes dimensions (si le mec fait de la merde, c'est aux frais du magasin). Sans compter le fait que c'est super rapide (mais ça c'est bonus, quand tu bricoles tu sais que tu vas y passer un sacré moment).


Puis vint le moment chiant : le pré-perçage. Je sais pas si je suis une drouille ou quoi, mais percer bien droit, c'est une option que mes gènes ont dû estimer non nécessaire. Bande de cons. Donc après pas mal de moments de solitude, j'ai fini de tout percer, pour enfin attaquer l'assemblage. Résultat :

Si tu regardes attentivement, tu verras que le bois est incurvé sur les côtés, là où le support vertical est le plus éloigné. Ouais, c'est dû au poids. Et c'était pas prévu (je t'ai dit que j'étais en rien charpentier ?). Je suis allé acheter un bambou pas cher, je l'ai scié aux bonnes longueurs et ai placé les morceaux aux bons endroits.

Ca déchire ? Je suis d'accord.
Tu remarqueras que les étagères ont été faites en 2 parties assemblées dans l'angle de la pièce. Si tu te poses la question : oui, j'ai galéré pour les visser ensemble correctement. Tu n'es pas tout seul à faire de la merde, rassure-toi. :)

Et avec un début d'installation :


C'est là que s'invita un nouveau problème (enfoirééééé !) : la (non) mise en valeur de mes bijoux. Avec la pauvre ampoule centrale, pas de quoi s'exciter sur les détails et couleurs. Mais remercions le monde moderne, sans lequel on n'aurait pas les DEL (ou LED en anglais).
Bon, je les ai commandées de Chine (cherchez l'erreur), mais peu importe. Tu connais peut-être les LED classiques : un téton transparent et 2 pattes qui en sortent. Il y a désormais les LED "plates", de forme carrée, vendues seules ou... sur ruban adhésif ! Je sais pas qui a eu cette idée de génie, mais c'est magique ! Si tu connais pas, tape "LED strip" dans un moteur de recherche. J'ai pris un set de 5m avec télécommande fournie, pour... 5$ (frais de port inclus, merci les chinois !). Tu comprends pourquoi j'achète pas sur place ? Bien.
Pour cette partie, il est nécessaire de savoir souder (un peu). J'ai donc utilisé le ruban de LED, des fils électriques (fins mais qui supportent le 12V), un fer à souder et un pistolet à glue (qui fond).


A chaque fois qu'une section est ajoutée, je teste, histoire de vérifier que je ne me suis pas planté dans le branchement ou que la soudure est mauvaise. On peut voir que l'intensité est paramétrable, ce qui fait que l'éclairage peut être faible ou au contraire à fond :


Ca commence à ressembler à quelque chose :


Après avoir mis la plupart des loupiotes nécessaires (j'ai été feignant sur la fin, il faudrait que je finisse le bas), on termine d'en foutre un peu partout, et voici ce qu'on obtient :


L'idéal - mais ce sera quand j'aurai trouvé la maison de mes rêves - serait d'avoir des étagères plus grandes (car là, j'ai encore plein de trucs dans mes cartons) mais surtout avec fond et, cerise sur le cookie, des vitres. Parce que oui, c'est avant tout de l'exposition et non pour jouer. Et ça évite de trop prendre la poussière.